Les Techniciens

Christian Tissier shihan

tissier8ème dan UFA et Aïkikaî

Christian Tissier est né à PARIS le 7 fevrier 1951. Il commence trés tôt l’étude de l’Aïkido : précisément en 1962, à l’âge de 11 ans ; il s’initie, sous les conseils de maître NAKAZANO, à la pratique de cet art martial encore peu connu à l’époque en Europe.
A dix huit ans, ayant été reçu au baccalauréat, il décide de partir au Japon pour un séjour de six mois. Il y restera 7 ans.
Pendant ces sept années, il s’adonnera à une pratique assidue de L’Aïkido, bien entendu , mais aussi du KEN JUTSU et à partir de 1975 , du Kick Boxing.

Il s’emploie parallèlement à pénètrer la société japonaise et pour ce faire, étudie la langue japonaise à la TOKIO SCHOOL OF THE JAPANESE LANGUAGE et à SOPHIA UNIVERSITY.
D’un autre côté , étant lui-même diplômé du centre de recherches pour l’enseignement et la diffusion du Français de l’école normale supérieure de SAINT CLOUD, il enseigne notre langue au lycée Français et à l’institut Franco Japonais de TOKYO.Christian Tissier

En Janvier 1976 – Il n’a alors que 24 ans – il reçoit son 4ème DAN de maître UESHIBA.
Enfin, aprés sept ans d’entrainement quotidien intensif, il revient à PARIS en juillet 1976 et fonde le CERCLE TISSIER boulevard de FONTENAY à VINCENNES.
Dés lors , il se consacre entièrement à l’enseignement de l’Aïkido en FRANCE, sans toutefois manquer d’effectuer régulièrement un « retour aux sources » au HOMBU DOJO ne craignant pas de redevenir élève lui mème.
Christian TISSIER est un expert de haut niveau avec le titre de Shihan et fait partie maintenant des plus grands maîtres connus à ce jour.

Franck Noël shihan

noel 47ème Dan UFA et de l’Aïkikaï

Franck NOEL est actuellement 7 ème Dan d’Aïkido, grade qui lui a été décerné par l’Aïkikaï de Tokyo, centre mondial, où il a séjourné 8 ans et avec lequel il entretient des relations permanentes. Il occupe par ailleurs la fonction de Président du Collège Technique de la FFAAA (Fédération Française d’Aïkido, Aïkibudo et Affinitaires).

A ce titre il anime de nombreux stages en France et en Europe. Il est l’auteur de l’ouvrage « Aïkido : Fragments de dialogue à deux inconnues » ainsi que divers textes et articles sur l’Aïkido.

 

 

Bernard Palmier shihan

Résultat de recherche d'images pour "Bernard Palmier"

7ème Dan UFA et de l’Aïkikaï

Bernard Palmier a débuté la pratique de l’Aïkido à treize ans avec Guy Lorenzi élève de Maître Tadashi Abe.
A dix-huit ans il découvre l’Aïkido de Maître Tamura et Maître Noro. Il restera un élève assidu de l’Institut Noro à Paris pendant six ans.
Lorsque Christian Tissier rentre du Japon, Bernard Palmier devient son élève et un ami proche. A son contact il fait la connaissance de Maître Yamaguchi dont il sera le disciple pendant vingt ans.

A son tour Bernard Palmier part au Japon, il a vingt six ans et il est deuxième dan.
Il étudie pendant cinq ans avec tous les experts de l’Aïkikai de Tokyo, mais plus particulièrement avec maître Kishomaru Ueshiba (Doshu) et Maître Seigo Yamaguchi.
En 1982, il revient en France, il est troisième dan. Tout en exerçant son métier de consultant en management, il ouvre son Dojo et la Fédération Française d’Aïkido lui confie la direction technique de la Ligue Ile de France.
Il continue à s’entraîner avec Christian Tissier, retourne régulièrement à l’Aïkikai de Tokyo et suit scrupuleusement l’enseignement de Maître Yamaguchi.
Il obtient le 4ème dan, puis le 5ème dan par la Fédération Française d’Aïkido et des mains de Maître Yamaguchi pour les grades « Aïkikai ».
En 1996, à quarante six ans, il est le premier élève de Christian Tissier à obtenir le grade de 6ème dan. Malheureusement la même année Maître Yamaguchi décède. Bernard Palmier considère alors que sa mission est de retransmettre le message de Son Maître.

Il est actuellement 7ème dan de l’Aïkikai de Tokyo et membre de la Commission Technique Paritaire de l’Union des Fédérations d’Aïkido (UFA).

Bruno Zanotti shihan

zanotti3

6ème DAN
PROFESSEUR D’AIKIDO DIPLOME D’ETAT 1er DEGRE

« AÏKIDO, mon amour », tel fut le titre de sa première interview de retour du Japon. 

C’est à Cambrai, dont il est originaire, que Bruno Zanotti commence l’aïkido sous la direction du Dr Aigouy. Nous sommes en 1974 et il a tout juste quatorze ans. En 1980, il part pour le Japon. Il y restera dix-sept ans.

Revenu en France, il enseigne dorénavant à Valenciennes, Wasquehal, Cambrai, Mons (Belgique) et anime de nombreux stages en France, en Belgique et en Espagne.